accueilLes Traditions Somaliennes
La tradition du Khat La maison de nomades L'excision des filles  

  L'excision des filles  


1. Le pourquoi de cette tradition :

  1. "Assurer la pureté et la virginité des filles avant le mariage et la fidélité des épouses"

    En réalité, il y a des filles excisées qui ne sont ni pures, ni vierge, et L'excision n'est pas un gage de fidélité chez l'épouse.

  2. "Avoir des enfants"

    On cantonne la femme dans son rôle de procréatrice. En réalité, l'excision n'augmente pas la fertilité. Mutilante, elle peut au contraire entraîner la stérilité, rendre l'accouchement plus difficile et provoquer la mort du bébé et celle de sa maman.

  3. "Obéir aux préceptes de la religion"

    En réalité, aucune religion n'encourage l'excision. Vous ne le trouverez nulle part écrit dans le Coran.


2. Une pratique condamnable :

  • C'est une tradition tenace qui peut tuer.
  • C'est une mutilation : on sectionne partiellement ou totalement les organes génitaux externes de la femme.
  • C'est une atteinte à l'intégrité et à la dignité de la femme.
  • C'est un moyen d'oppression de la femme dans la société, sous prétexte de respecter les COUTUMES ET TRADITIONS.

En réalité, les coutumes et les traditions qui attentent à la vie et à l'intégrité des Ítres sont inhumaines et contre nature. Elles doivent disparaître.


3. La réalité médicale - Concéquences sur la santé de L'enfant :

Comme complications immédiates, on observe notamment la douleur intense de l’enfant, le choc de l’hémorragie, le tétanos, les infections (qui se généralisent très souvent), la rétention urinaire, les plaies au niveau des parties génitales et des organes avoisinants. Les hémorragies et les infections peuvent être mortelles. On se préoccupe depuis un certain temps du risque de transmission du virus du Sida dû à l’utilisation successive du même instrument. Il arrive aussi que lors de cette pratique, l’exciseuse touche au méat urinaire. Dans ce cas, le muscle ne fonctionne plus et donc l’urine s’écoule librement sur l’enfant, ce qui l’empêche d’avoir quelque activité que se soit car il passe son temps à se laver et à laver ses vêtements. Quant aux complications tardives, elles sont nombreuses et ont des répercutions sur la vie obstétricale future de la petite fille. Nous pouvons citer les kystes et abcès, la mauvaise cicatrisation de la plaie. Lorsque la cavité vaginale a été touchée pendant l’opération, celle-ci perd de son élasticité. Ainsi, dans le cas où la femme tomberait enceinte, lors de l’accouchement, il existe des lésions du conduit urinaire et/ou communication avec la vessie, le vagin et souvent le rectum (dû à la déchirure du périnée) se traduisant par la mort de la mère. Les autres conséquences sont la douleur pendant les rapports sexuels, des douleurs au bas-ventre pendant les règles, des infections à répétition, les grossesses extra-utérines.

excision d'une fillette


4. En résumé :

L'excision entraîne de graves problèmes de santé pour la petite fille :

  • Peur, douleur, choc psychologique
  • Déchirures
  • Hémorragies
  • Infections pouvant aller jusqu'à la stérilité
  • Problèmes urinaires et lésions irréversibles
  • Risque de contamination de l'hépatite B et du VIH/SIDA

Et tant d'autres souffrances à venir pour la femme :

  • ACCOUCHEMENT DIFFICILE
  • Angoisse et, parfois, refus des relations sexuelles, dû aux douleurs qui les accompagnent.
  • Diminution importante de la sensibilité sexuelle et insatisfaction dans les rapports conjugaux.



Valid HTML 4.01 Transitional